Nous avons décidé de nous lancer un grand défi : essayer de répondre à toutes les questions que vous vous posez sur l'encens !

Voici les différents sujets abordés dans cet article :

1. Qu'est-ce que l'encens ? En introduction, vous découvrirez l'histoire et les origines de l'encens. Puis, nous ferons la liste de tous les types d'encens qui existent à l'heure actuelle. Nous verrons d'où ils viennent et comment ils sont fabriqués.

2. L'encens est-il bon ou mauvais pour la santé ? Dans cette partie, nous vous dirons tout sur les bienfaits et les dangers connus de l'encens, sans compromis. Nous vous expliquerons aussi comment l'utiliser en toute sécurité.

3. Questions et réponses au sujet de l'encens. Pour conclure, nous répondrons à toutes les questions les plus courantes posées par des consommateurs au sujet de l'encens. Vous trouverez ici de nombreux conseils qui vous aideront à choisir votre encens.

Temps de lecture : 3 à 5 minutes environ.

1. Qu'est-ce que l'encens ?

1.1 Histoire et origines de l'encens

Le mot encens vient du latin incensum et désigne l'ensemble des substances destinées à être brûlées ou chauffées en vue de diffuser une odeur agréable. La communauté scientifique s'accorde à dire que les fumigations d'encens furent les premiers parfums mis au point par l'humanité.

L'encens le plus ancien du monde serait le Kyphi, qui date de l'Égypte antique et était fabriqué avec du roseau odorant, de la citronnelle, de la menthe, et quelques autres ingrédients importés d'Arabie.

Plus tard, l'encens fit d'ailleurs la fortune de plusieurs royaumes arabes qui exportaient leurs résines aromatiques (oliban, myrrhe, styrax...) dans tout le monde connu, grâces aux célèbres routes de l'encens.

1.2 Quels sont les différents types d'encens ?

L'encens peut se présenter sous différentes formes que l'on peut répartir en deux catégories : les encens non façonnés et les encens façonnés.

Les encens non-façonnés sont constitués de matières naturelles laissées à l'état brut comme par exemple :

  • les résines végétales et poudres de résines végétales
  • les morceaux de bois ou poudres de bois
  • les épices entières ou broyées en poudre
  • les plantes aromatiques séchées, entières ou broyées en poudre
  • les mélanges des différentes poudres citées ci-dessus
  • les bâtons de fumigation amérindiens (composés de plantes aromatiques séchées et liées entre elles)

Les encens non-façonnés doivent être brûlés à l'aide d'un cube de charbon ardent (ou d'un brûleur électrique) pour dégager leur parfum, sauf pour le bâton de fumigation qu'il suffit d'enflammer puis de laisser consumer.

Voici quelques exemples d'encens non-façonnés :

Les encens façonnés sont des versions plus ou moins transformées d'encens, incluant notamment :

  • les bâtons d'encens
  • les cônes d'encens
  • les boulettes d'encens ou "smudge bombs"
  • les cordelettes d'encens
  • les spirales d'encens
  • les papiers d'encens, comme le papier d'Arménie
  • et les encens pressés, ou briques d'encens

En règle générale, les encens façonnés sont conçus pour être utilisables rapidement, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser du charbon ardent.

Il suffit d'enflammer l'extrémité de l'encens utilisé, de le laisser brûler pendant quelques secondes, puis de souffler sur la flamme pour l'éteindre. L'encens ainsi enflammé va alors se consumer lentement en dégageant ses senteurs.

Ci-dessous, quelques exemples d'encens façonnés :

1.3 Comment est produit l'encens ?

Distinguons, ici aussi, les encens non façonnés et les encens façonnés.

Les encens non-façonnés étant uniquement constitués de matières naturelles à l'état brut, la seule étape de fabrication consiste à recueillir la substance. Ces procédés diffèrent selon la substance recueillie :

  • les résines aromatiques comme la myrrhe ou l'oliban sont recueillies par des incisions pratiquées sur des arbustes de la famille des burséracées, originaires du sud de la péninsule arabique. La résine exsude depuis l'incision puis se solidifie progressivement au contact de l'air.
  • Les autres encens non-façonnés (bois, épices, plantes aromatiques) sont simplement prélevés sur l'arbre ou la plante puis séchés. Une part de la récolte est réduite en poudre pour répondre à la demande des consommateurs qui préfèrent cette version, et pour la fabrication d'encens façonnés.

Les encens façonnés sont donc principalement fabriqués avec des poudres d'encens obtenues par le broyage et le mélange de bois, d'épices et de plantes aromatiques. D'autres ingrédients sont ajoutés lors de la fabrication et peuvent être classés en 3 catégories :

  • les agglomérants : ces ingrédients permettent de donner sa compacité à l'encens. Il peut s'agir par exemple de miel, de mélasse ou de confits de fruits.
  • les combustibles : permettent de faciliter la combustion de l'encens. Il s'agit le plus souvent de charbon ou de salpêtre. La tige du bâton d'encens fait aussi office de combustible. Elle est généralement en bambou, en bois de santal ou de palo santo.
  • les parfums ajoutés : certains fabricants ajoutent parfois des parfums dans la composition de leurs encens, afin d'en renforcer les senteurs. Ces parfums sont la plupart du temps d'origine naturelle (huiles essentielles). Mais malheureusement, certains encens de mauvaise qualité contiennent des parfums de synthèse (jamais dans note boutique).

Les encens de qualité sont fabriqués artisanalement avec exclusivement des ingrédients naturels.

La poudre d'encens est mélangée avec les autres ingrédients selon un savoir-faire particulier (que chaque fabricant garde secret), puis vient l'étape du pressage et du roulage qui donne sa forme définitive à l'encens : bâton, cône, boulette, ou brique...

1.4 De quel pays vient l'encens ?

Revenons brièvement sur ce point. Nous avons vu précédemment que l'encens le plus ancien du monde aurait été inventé il y a plus de 5000 ans. Il vient d'Égypte et s'appelle le Kyphi.

Puis, jusqu'à la fin du moyen-âge, ce sont les royaumes de la péninsule arabique qui devinrent les plus gros exportateurs d'encens, une denrée précieuse qui se vendait parfois plus cher que l'or ! Une partie importante des résines aromatiques est toujours produite dans cette région à l'heure actuelle, mais peu d'autres variétés d'encens.

De nos jours, la production d'encens est mondialisée. Les productions les plus qualitatives viennent des pays suivants :

  • Le Japon est connu pour produire des encens d'une très grande finesse, produisant très peu de fumée.
  • L'Inde est devenu le premier producteur mondial d'encens naturel par le biais, notamment, de l'exploitation du bois de santal (un arbre local dont le bois est odorant). Les fabricants indiens ont considérablement diversifié leur production d'encens en créant une multitude de parfums variés pour répondre à la curiosité des consommateurs.
  • Le Tibet et le Népal produisent des encens naturels de grande qualité, fabriqués selon des méthodes artisanales ancestrales. Leurs produits s'exportent assez peu en Europe où les consommateurs ont davantage préféré les produits indiens.
  • La France et l'Italie sont les deux principaux producteurs d'encens européens. On y trouve des produits de haute qualité souvent vendus par des entreprises spécialistes du luxe.
  • Certains pays d'Amérique du Sud, comme le Pérou et l'Argentine ont commencé à exporter le bois de Palo Santo. Puis, ils se sont diversifiés avec les encens à base de sauge. La marque argentine Sagrada Madre commercialise aujourd'hui une gamme complète d'encens de qualité Premium.

Il existe d'autres pays producteurs d'encens plus confidentiels. Nous avons seulement énuméré ici les plus importants et reconnus. Ci-dessous, nous vous présentons des encens icôniques de ces pays :

2. L'Encens est-il bon ou mauvais pour la santé ?

Maintenant que nous savons précisément ce qu'est l'encens, d'où il vient, et comment il est fabriqué, attardons nous sur une question qui revient régulièrement lorsqu'on parle d'encens.

L'encens est-il bon ou mauvais pour la santé ? L'encens est-il toxique ?

Comme souvent, la réponse à cette question n'est pas si simple. Répondre par oui ou non serait hâtif et incomplet. Nous verrons donc d'abord quels sont les bienfaits de l'encens, avant d'examiner pourquoi il peut être nocif.

2.1 Quels sont les bienfaits de l'encens ?

Depuis l'invention de l'encens par les égyptiens, il y a plus de 5000 ans, les hommes n'ont jamais cessé de l'utiliser. De nombreuses civilisations, sur plusieurs continents, brûlent de l'encens depuis des millénaires, lors de pratiques rituelles et spirituelles, ou simplement pour amplifier la sensation de bien-être.

  • Dans l'Égypte antique, le mot "encens" avait une origine divine. L'encens était utilisé pour rendre culte aux dieux, dont on pensait qu'ils en adoraient l'odeur.
  • Plus tard, en Grèce, les médecins recommandaient de brûler de l'encens pour lutter contre les maladies et la fièvre.
  • Depuis des siècles, au Yemen, l'encens est considéré comme un remède contre l'asthme et le stress.
  • Dans la Bible, l'encens revêt une importance considérable. Gaspard offre l'encens à l'enfant Jésus pour l'honorer avec ce qu'il y a de plus précieux et d'utile pour préserver son corps, et son esprit, tout en glorifiant sa nature divine.

Au travers de ces quelques exemples choisis au hasard parmi de nombreux autres, on observe que dans l'histoire, l'encens a conquis les peuples, qui lui accordaient une dimension à la fois médicinale (bienfaits sur le corps physique) , et spirituelle (connexion avec le monde divin).

Aujourd'hui encore, les bienfaits reconnus de l'encens sont du même ordre. Voyons cela plus en détails.

Les bienfaits physiologiques de l'encens

Des disciplines reconnues comme l'aromachologie, l'aromathérapie et l'olfactothérapie ont établi que certaines odeurs ont des effets bénéfiques sur la santé et le comportement.

Les bienfaits constatés sont multiples et varient en fonction des composés aromatiques entrant dans la composition de l'encens :

  • Certaines variétés d'encens favorisent un état de relaxation intense, une sensation de bien-être, une réduction du stress ressenti.
  • D'autres donnent un sentiment de vitalité, sont propices à la concentration, ou à la créativité.
  • L'encens hérite parfois aussi de propriétés antiseptiques ou répulsives (anti-moustiques) d'une plante entrant dans sa composition.

Il est donc intéressant de choisir son encens en tenant compte des bienfaits des ingrédients naturels qu'il contient. Cela dit, son utilité première reste bien sûr de désodoriser et de parfumer agréablement l'air ambiant d'un espace de vie, tout en s'offrant un moment agréable.

Les bienfaits psychiques et spirituels de l'encens

À l'époque actuelle encore, de nombreuses pratiques spirituelles incluant l'utilisation d'encens et souvent héritées de temps anciens, sont perpétuées par des personnes en quête de protection, de guidance ou de réponses aux questions existentielles de la vie.

Les rituels de fumigation amérindiens, en particulier, connaissent un essor considérable et sont utilisés lors de rites de purification destinés à chasser les énergies négatives d'un lieu ou d'une personne. Les même gestes sont reproduits depuis des siècles, avec les mêmes encens : le Palo Santo et la sauge blanche.

De nombreuses autres croyances et superstitions autour de l'utilisation de l'encens demeurent bien vivantes : certains encens permettraient de faciliter la connexion avec le monde divin ; d'autres porteraient chance et  bonheur, ou éloigneraient le mauvais œil ; quelques variétés auraient le pouvoir d'élever notre niveau de conscience spirituel...

Nous aborderons ces croyances plus en détails dans la suite de l'article. Contentons-nous ici de faire ce constat : l'encens aide de nombreuses personnes dans leur quête de bien-être psychique et psychologique. Ci-dessous, quelques assortiments d'encens spécialement sélectionnés pour leurs propriétés physiologiques, psychiques ou spirituelles :

Nous venons de voir que l'utilisation de l'encens offre des bienfaits réels sur les plans physiologiques et psychiques. Mais malheureusement, s'il est de mauvaise qualité ou s'il est mal utilisé, l'encens peut aussi avoir des effets néfastes.

2.2 Quels sont les dangers de l'encens ?

Le danger principal de l'encens réside dans la toxicité de la fumée émise pendant sa combustion.

Le niveau de toxicité de la fumée varie considérablement en fonction de la qualité de l'encens brûlé. Voici donc les deux recommandations principales à suivre pour se protéger de la toxicité de la fumée de l'encens :

  • Toujours brûler des encens naturels, et bannir les encens contenant des parfums de synthèse. Les encens de mauvaise qualité contiennent des parfums de synthèse qui libèrent des quantités importantes de composés organiques volatils (COV) dans l'air. Ce sont ces éléments chimiques, comme le formaldéhyde. En cas d'exposition prolongée, ils peuvent être dangereux pour la santé, et même cancérigènes. L'utilisation d'encens naturel de qualité permet de limiter la quantité de COV libérés, et donc la pollution de l'air ambiant.
  • Toujours aérer la pièce dans laquelle l'encens est brûlé. Même s'il s'agit d'encens naturel de qualité, une combustion entraîne nécessairement la production de fumée. La fumée contient toujours des particules auxquelles il ne faut pas s'exposer de manière prolongée, quand bien même ce sont des composés présent naturellement dans l'air comme le monoxyde de carbone (CO) ou le dioxyde de carbone (CO2). Entrouvrir une fenêtre et laisser entrer de l'air frais dans votre logement doit donc être un réflexe lorsque vous utilisez de l'encens à brûler.

En suivant ces deux recommandations, vous savez que vous faite une bonne utilisation de l'encens et que vous vous protégez de ses potentiels effets néfastes sur la santé.

Pensez aussi à respecter les autres consignes élémentaires indiquées sur l emballage :

  • ne pas ingérer,
  • tenir hors de portée des enfants,
  • ne pas inhaler la fumée directement.

Avant de conclure ce chapitre, voici les questions qui reviennent le plus souvent au sujet des dangers de l'encens :

La fumée de l'encens est-elle toxique ?

Oui, la fumée de l'encens est toxique si vous l'inhalez directement, et encore plus s'il s'agit d'encens de mauvaise qualité contenant des produits chimiques. Pour votre santé, ne brûlez que de l'encens naturel, et seulement dans une pièce correctement ventilée.

Est-il bon de respirer la fumée de l'encens ?

Non, il ne faut jamais respirer ni inhaler directement la fumée de l'encens, même s'il s'agit d'un encens naturel de haute qualité. 

Quel encens est non toxique ?

S'il est utilisé correctement, dans une pièce bien ventilée, l'encens naturel n'est pas toxique car ils ne contient pas de parfums de synthèse. Procurez-vous toujours votre encens auprès d'un marchand spécialisé dans l'encens naturel, comme Coco Papaya. Respectez toujours méticuleusement les consignes d'utilisation.

Quel est l'encens le plus naturel ?

Techniquement, tous les encens dits naturels sont 100% naturels, ce qui signifie que 100% des ingrédients entrant dans leur composition sont des produits naturels. Il n'y a donc pas de vrai gagnant au concours de "l'encens le plus naturel".

Cependant, les puristes considèrent généralement que l'encens le plus naturel est celui qui a été le moins transformé. On citera donc par exemple le Palo Santo en bâtons, la sauge en vrac, et les résines aromatiques en cristaux.

Comment savoir si un encens est naturel ?

Les fabricants d'encens doivent respecter des normes pour pouvoir mettre leur produit en vente sur le marché européen. Ils sont soumis à des contrôles réguliers. La mention "encens naturel" sur l'emballage est réservée aux encens ne contenant aucun ingrédient d'origine chimique ou synthétique.

Quel encens est bon pour la santé ?

Là non plus, il n'y a pas de gagnant. S'ils sont correctement utilisés, les encens naturels offrent des bienfaits variables en fonction des ingrédients qu'ils contiennent. Votre commerçant spécialisé sera toujours en mesure de vous recommander un encens adapté à vos besoins.

Est-ce que l'encens est dangereux pour les chiens et les chats ?

Les mêmes recommandations d'utilisation de l'encens s'appliquent en présence de nos amis les animaux : toujours brûler de l'encens 100% naturel, et toujours dans une pièce bien ventilée.

Dans ces conditions, leur santé n'est pas mise en danger. Notons toutefois qu'en raison de leur odorat très développé, les chiens peuvent être dérangés par l'odeur de l'encens.

Si je brûle de l'encens dans une pièce ventilée, l'odeur ne reste pas ?

C'est faux. Il est indispensable de toujours brûler l'encens dans une pièce bien ventilée. Lorsqu'on aère la pièce, la fumée sort. Mais les arômes restent et vous percevez le parfum de l'encens avec la même intensité que si vous l'aviez brûlé dans une pièce calfeutrée.

Ci-dessous une sélection de supports à encens permettant de brûler différents types d'encens façonnés ou on-façonnés, en toute sécurité :

3. Questions / réponses au sujet de l'encens

Nous reprenons ici les questions qui sont le plus souvent posées au sujet de l'encens.

Quelle est la meilleure marque d'encens ?

Les clients demandent souvent quelle est la meilleure marque d'encens, et c'est une question à laquelle il est très difficile de répondre. Il n'existe probablement pas de marque d'encens qui puisse être considérée comme la meilleure universellement. Tout dépend du type d'encens recherché.

Si vous recherchez la finesse des parfums, nous vous recommandons la marque japonaise Morning Star Nippon Kodo. Les encens de cette marque produisent très peu de fumée, et diffusent des parfums élégants et délicats.

Si vous recherchez la puissance aromatique, alors les marques indiennes sont faites pour vous : HEM, Satya, Goloka et Padmini sont les marques de référence de l'encens naturel indien.

Et pour le meilleur compromis entre finesse et puissance, nous recommandons la marque premium Sagrada Madre.

Voici quelques produits de ces marques incontournables :

Quel est l'encens le plus puissant ?

Les encens aux parfums les plus intenses sont les encens naturels indiens. Les variétés suivantes sont parmi les plus aromatiques :

  • Benjoin
  • Opium
  • Sang de Dragon (Dragon's Blood)
  • Yagra
  • Super Hit (un encens légendaire de la marque indienne Satya)

Les encens les plus puissants, et donc les plus utilisés pour les rituels de purification sont :

  • la sauge blanche de Californie
  • le Palo Santo
  • le benjoin

Voici une sélection d'encens parmi les plus puissants sur le plan aromatique :

Quel est l'encens le plus vendu au monde ?

L'encens le plus vendu au monde est un masala appelé Nag Champa. Explications :

  • Un masala est un type d'encens fabriqué selon une méthode traditionnelle originaire de l'Inde. Le mot "masala" signifie "mélange d'épices" en hindi, ce qui décrit bien la nature de cet encens. Les encens masala sont appréciés pour leur combustion lente et leur parfum durable, qui peut remplir une pièce entière d'une atmosphère envoûtante et apaisante. Ils sont souvent utilisés dans les pratiques spirituelles, la méditation, la relaxation et pour parfumer l'air ambiant dans les maisons et les temples.
  • Nag Champa est le nom hindi donné à une fleur particulière : le champak (nom scientifique : Michelia champaca). Le parfum de cette fleur est tellement apprécié en Inde qu'il a été repris pour qualifier les encens préparés avec le champak comme ingrédient principal.
  • L'encens Nag Champa est donc un masala contenant notamment de la fleur de champak, mais également d'autres ingrédients comme le bois de santal, des résines aromatiques et des épices.

L'encens Nag Champa doit son succès planétaire à son parfum riche et complexe, qui mêle des notes boisées, florales et épicées avec des touches sucrées et terreuses.

De nombreuses marques indiennes fabrique des encens Nag Champa, mais le plus vendu au monde est celui de la marque Satya Saï Baba. Il est facilement reconnaissable à sa boîte bleue, blanche et rouge. Nous vous le proposons ci-dessous, avec également l'excellent Nag Champa de la marque Goloka (boîtes jaunes) :

Encens en cônes ou en bâtons, que choisir ?

Pour les petites pièces de moins de 15 mètres carrés, il est conseillé d'utiliser des bâtons d'encens.

Pour les plus grandes pièces, les cônes seront plus efficaces car ils diffusent leur parfum de façon plus intense.

Les puristes préfèrent les cônes, les briques d'encens, ou les encens non-façonnés car le parfum de l'encens n'est alors pas modifié par la combustion de la tige (contrairement aux bâtons d'encens). Ayant compris cette problématique, certains fabricants comme Sagrada Madre ont remplacé la tige de bambou de leurs bâtons d'encens par une tige en bois de Palo Santo, qui contribue agréablement à la senteur diffusée.

Quel encens porte bonheur ?

Des encens comme le benjoin, le copal et l'oliban sont réputés pour attirer la chance et la prospérité. Les fabricants d'encens ont aussi créé de nouvelles variétés formulées avec des ingrédients porte-bonheur, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Quel encens éloigne le mauvais œil ?

Les encens de purification, comme le benjoin, la sauge, ou le Palo Santo repoussent toutes les formes d'énergies négatives, comme le mauvais œil. Par ailleurs, les créateurs d'encens ont développé de nouvelles variétés spécialement conçues pour les rituels de purification. Voici quelques encens que vous pouvez utiliser pour éloigner le mauvais œil :

Quel encens pour purifier la maison ?

Pour purifier la maison des énergies négatives, utilisez le benjoin, la sauge blanche, le Palo Santo, ou des encens spécialement conçus à cet effet.

Pour purifier l'air ambiant de la maison et détruire les microbes, la meilleure solution est d'aérer en ouvrant une fenêtre pendant environ 10 minutes.

Pour une sensation de fraîcheur et de propreté dans la maison, l'encens à l'eucalyptus, au camphre, ou au bois de santal sont d'excellents choix.

Les assortiments ci-dessous contiennent des variétés d'encens purifiants sur le plan des énergies et de l'air ambiant :

Quel encens pour pratiquer un rituel ?

Le rituel le plus couramment pratiqué avec l'encens est le rituel de purification. Il se pratique généralement avec le benjoin (tradition chrétienne), la sauge blanche ou le Palo Santo (tradition amérindienne).

D'autres rituels se pratiquent aussi avec l'encens. Ces rituels sont souvent inspirés du Feng Shui, de l'Ayurvéda, ou de pratiques ésotériques. Il existe des encens spécialement conçus pour ces différents rituels, comme le montrent les exemples ci-dessous :