Une statue en bois demande un peu d'entretien pour conserver durablement sa beauté. Qu'elle soit petite ou grande, destinée à la décoration d’intérieur ou d’extérieur, vernie, cirée ou en bois brut, nous vous guidons pas à pas sur les bonnes pratiques à respecter pour que votre statue reste durablement aussi belle qu’au premier jour.

Pourquoi les statues en bois se dégradent-elles avec le temps ?

Il y a 3 causes principales à la dégradation du bois :


1 – Les variations d'humidité et de température

Le bois est un matériau hygroscopique, ce qui signifie qu’il absorbe l’humidité. Ce phénomène le fait gonfler et peut provoquer son pourrissement, s'il emmagasine durablement une grande quantité d'humidité. Les bois imputrescibles, comme le teck, ont la particularité de ne pas pourrir au contact de l'humidité, ce qui est un atout non négligeable pour une statue exposée en extérieur.

Si le bois absorbe l'humidité et gonfle à son contact, à l’inverse, il se contracte progressivement lorsqu’il est exposé ou entreposé en milieu sec, car l'humidité qu'il contient s'évapore, ce qui contraint ses fibres à se resserrer. Ces mouvements intrinsèques du bois, souvent appelés "le travail du bois" peuvent entraîner des fentes, des fissures, voire des déformations.

Lorsque plusieurs pièces de bois sont assemblées, le travail peut produire le détachement de l’assemblage. C’est pourquoi une sculpture réalisée dans une seule pièce de bois résiste toujours mieux dans le temps. Lorsqu’il s’agit d’une statue recouverte de peinture ou de dorure, par exemple, ce phénomène de mouvement du bois peut provoquer des craquelures et décollements de la couche de finition.

Notons enfin que le bois est également sensible à la température et à la lumière, qui modifient sa couleur et son aspect. Ces modifications ne sont pas nécessairement néfastes et peuvent contribuer à sa "patine". Cela fait partie de l'emprunte dt temps, et contribue au style inimitable des pièces anciennes.

2 – La prolifération d'insectes et les petits rongeurs

En extérieur, les insectes sont nombreux et certains sont xylophages, ce qui signifie qu'ils se nourrissent de bois. ce sont donc des ennemis pour nos statues. Attention aussi aux petits rongeurs qui peuvent être tentés d'entretenir leur dentition en s'attaquant au bois !

En intérieur, un endroit humide, sombre ou sale peut aussi favoriser la prolifération d'insectes qui prendront les bois humides pour de la nourriture.

C’est pourquoi nous vous conseillons de procéder à des contrôles réguliers de votre statue. Le dos et le dessous sont particulièrement exposés aux infestations, il faudra donc les inspecter plus attentivement. Parfois, les insectes indésirables ne se détectent pas au premier regard : une sculpture peut sembler saine, mais être attaquée de l'intérieur. La présence d'insectes xylophage se détermine grâce aux petits trous qu'ils laissent à la surface du bois. Une dizaine de ces petits trous seulement devrait vous alerter et vous inciter à agir avant que les insectes ne fassent trop de dégâts. Nous verrons comment ensuite.

3 – Le mauvais entretien du bois

Une statue mal entretenue verra son apparence et sa solidité se dégrader plus rapidement.

Le bois n'est pas un matériau exigeant, il est même plutôt facile d'entretien, comme vous le découvrirez à la lecture de nos conseils ci-dessous.

Cependant, si aucun entretien n'est effectué, le bois prend une apparence plus terne au fil des années, ce qui peut dégrader l'esthétique de votre statue. La structure intérieure de la matière est fragilisée, et en cas de chute, le risque que la statue se casse en plusieurs morceaux est plus élevé si le bois n'a jamais été nettoyé et nourri.

Au contraire, un bois correctement entretenu embellira avec le temps. La patine naturelle du temps, que l'on a évoquée précédemment, apportera lentement mais sûrement une touche de charme et d'authenticité supplémentaire à votre statue. Vous avez très certainement déjà observé une ancienne statue en bois chez une personne de votre entourage, ou dans un musée, et vous sauriez sans doute la différencier d'une sculpture beaucoup plus récente. Cette différence, c'est justement la patine : l'embellissement naturel du bois avec le temps.

Vous aussi pouvez faire en sorte que votre statue en bois arbore cette élégante patine ! Pour cela, il suffit de suivre les conseils d'entretiens ci-dessous (nettoyer et nourrir régulièrement le bois), et bien sûr d'attendre que le temps fasse son ouvrage.

Comment préserver la beauté de votre statue en bois ?

Résumons : pour conserver une sculpture sur bois en parfait état, il faut donc se prémunir contre les 3 causes principales de dégradation du bois vues précédemment : les variations d'humidité et de température, les attaques d'insectes et de rongeurs, et enfin le défaut d'entretien.

Bonne nouvelle : vous verrez que c'est finalement très facile !

Voyons d'abord comment protéger votre statue des variations de température et d'humidité

La solution la plus évidente est d'exposer votre statue en intérieur, dans une pièce où la température et l'humidité sont maintenues à un niveau assez constant. Si vous exposez votre statue en extérieur, reportez-vous à la fin de cet article, où des conseils spéciaux vous attendent.

En intérieur, les pièces à privilégier pour exposer une statue en bois sont les pièces de vie comme le salon, l'entrée, la cuisine, la chambre... Finalement, seule la cave, le grenier et les salles d'eau sont à éviter...

La principale précaution à prendre est de ne pas placer votre statue en bois à proximité d'une source de chaleur (radiateur, foyer de cheminée, poêle à pellets...), car cela peut favoriser l'apparition de fissures.

Vous avez trouvé l'emplacement idéal pour votre statue ? Excellent ! Pensez toutefois à la contrôler périodiquement (une ou deux fois par an) pour vérifier qu'aucune détérioration ne se produit.

Si vous pensez que votre statue est la proie d'insectes xylophages, il faut agir rapidement. Il existe des produits qui sont à la fois répulsifs et curatifs. C'est à dire qu'ils exterminent les insectes et empêchent une nouvelle infestation. Appliquez sans attendre un produit comparable sur votre statue, en respectant le mode d'emploi et les précautions d'usage communiquées par le fabricant.

statue en bois bouddha conseils entretiens coco papaya

Votre statue est maintenant protégée des principales sources de dégradation qui la menacent. Il ne vous reste donc plus qu'à lui offrir un entretien régulier (une à deux fois par an) pour vous assurer de préserver sa beauté originelle.

Ne manquez pas nos conseils d'entretien ci-dessous.


Comment entretenir une sculpture sur bois ?

Nous avons vu que le défaut d'entretien du bois est une des 3 causes pouvant mener à la dégradation de son aspect. Mais heureusement, l'entretien du bois n'est pas une tâche pénible ni difficile.

Soulignons que, pour un entretien réussi, le plus important est d'utiliser les bons outils et les bons produits ! Un entretien effectué avec des outils inadaptés ou des produits nocifs pour le bois risque d'avoir l'effet inverse de celui recherché, et donc de dégrader votre statue.

En résumé, l'entretien d'une statue en bois se limite à 3 opérations à effectuer régulièrement :

  • Le dépoussiérage
  • Le nettoyage
  • Et enfin nourrir le bois

En conclusion, nous verrons comment réparer une statue en bois qui a été endommagée, puis ce qu'il faut faire si vous souhaitez exposer une statue en bois dans votre jardin.

Dépoussiérer une statue en bois de la bonne manière

Pour dépoussiérer une statue en bois, nous recommandons d'utiliser un pinceau à poils doux plutôt qu'un chiffon, dont les fibres risquent de s'accrocher aux aspérités.

Balayez délicatement toute la surface de la statue avec votre pinceau jusqu'à élimination de toute trace de poussière. Effectuez cette opération lorsque vous pensez que cela est nécessaire, mais sans vous y obliger trop souvent ! Les poussières ne dégradent le bois que si elles forment une épaisse couche opaque à sa surface, le privant de toute lumière naturelle pendant une très longue période.

Nettoyer et nourrir le bois, uniquement quand c'est nécessaire, et avec les bons produits !

Pour nettoyer ou nourrir le bois de votre statue, il ne faut jamais utiliser d'eau, ni de produits ménagers ou industriels qui risquent de nuire à la beauté du bois. De nombreux produits d'entretien du bois, généralement vendus en supermarchés sous forme de sprays, bouchent les pores et compromettent la solidité et la beauté du bois sur le long terme.

Notre conseil est ici de toujours procéder en deux étapes distinctes : d'abord le nettoyage, et ensuite, seulement si nécessaire l'application d'un produit nourrissant pour le bois.

Première étape : le nettoyage du bois.

Au fil du temps, des poussières et diverses pollutions de l'air se déposent à la surface du bois et peuvent gêner sa respiration. C'est pourquoi nous recommandons de nettoyer votre statue en bois 2 fois par an environ.

Pour le nettoyage du bois, préférez toujours des produits naturels comme l'essence de térébenthine. C'est une huile essentielle incolore qui débarrasse le bois de la saleté qui s'est incrustée à sa surface.

Appliquez l'essence de térébenthine au pinceau à poils doux, en très faibles quantités, et étalez sur toute la surface de la statue. Ensuite, épongez le surplus à l'aide d'un chiffon doux en faisant attention de ne pas accrocher une aspérité du bois.

Deuxième étape : nourrir le bois.

Lorsque le bois prend une apparence terne et que ses nuances de teintes s'estompent, c'est qu'il a besoin d'être nourri. Cela n'est généralement nécessaire qu'une seule fois par an tout au plus, et principalement pour des sculptures déjà assez anciennes. Ne nourrissez pas trop souvent le bois car cela est inutile, voire même contre-productif.

Pour nourrir le bois, raviver ses couleurs naturelles et lui redonner de la brillance, nous vous conseillons d'utiliser une cire naturelle comme la cire d'abeille.

Les cires offrent généralement une magnifique finition satinée au bois. Elles lui apportent aussi parfois un supplément de teinte (à l'exception de la cire incolore). Choisissez donc la teinte la plus proche de celle de votre statue pour conserver son apparence d'origine.

Attention : si vous appliquez une cire sur une statue en bois brut, vous modifierez son apparence. La couleur du bois fonce sensiblement après application d'une cire, et son aspect devient plus satiné. Si cela n'est pas l'effet recherché, tenez-vous en au nettoyage à l'essence de térébenthine seulement, ou assurez-vous que la cire que vous utilisez apporte une finition incolore et mate.

Comme pour le dépoussiérage et le nettoyage, il est préférable d'utiliser un pinceau à poils doux pour appliquer la cire naturelle, de préférence en très fines couches. Lorsque vous avez terminé d'appliquer la cire, laissez poser 10 à 15 minutes. Enfin, lustrez votre statue en la frottant avec un chiffon doux propre (faites attention de ne pas accrocher les aspérités du bois), pour enlever l'excès de cire. Ce geste révèle la brillance et la beauté du bois de façon immédiate et assez spectaculaire !

Réparer une sculpture abîmée par le temps

Pour réparer et cacher la détérioration du bois, il faut généralement faire appel à un professionnel de la restauration qui sera en mesure de faire un travail précis, sans détériorer l'aspect de la sculpture.

Mais si vous vous sentez l'âme d'un bricoleur, vous pouvez faire les réparations les plus simples par vous-même comme :

  • Reboucher les petits trous créés par les insectes ou les petites fissures à la surface du bois. Pour cela vous pourrez utiliser  de la pâte à bois teintée ou même de la cire teintée.
  • Poncer une zone où le bois s'est soulevé, ou abimé, puis appliquer une finition identique au reste de la statue (cire, vernis...).

Une autre façon de réparer une statue en bois abimée est de lui prodiguer un relooking complet.

Vous pouvez par exemple décider de poncer ou de décaper une statue que vous trouvez trop sombre, pour lui donner une couleur plus claire. Attention, ce travail est long et difficile car vos outils ne pourront probablement pas accéder à tous les recoins de la statue... Vous devrez donc faire preuve de précision et de patience pour obtenir un résultat satisfaisant.

Au contraire, vous préférerez peut-être teinter ou cirer une statue en bois brut pour lui donner plus de brillance, ou une jolie robe acajou. Cette opération est assez facile et rapide à mener. Mais pour revenir en arrière, il vous faudra effectuer la périlleuse opération de ponçage / décapage décrite ci-dessus ! Soyez donc sûr de votre choix avant de commencer.

Enfin, solution plus radicale, vous pouvez choisir de recouvrir totalement une statue en bois avec une peinture acrylique ou un vernis brillant, pour lui apporter plus de modernité, avec une finition laquée par exemple. Prudence, car cela est irréversible. Soyez donc certain de ne pas priver votre statue de son charme naturel.

Protéger les statues en bois pour l'extérieur

Nous l'avons vu plus haut : l'humidité et les insectes xylophages sont les pires ennemis du bois.

Si vous souhaitez utiliser une statue en bois pour la décoration extérieure, il faudra donc impérativement respecter les consignes suivantes sous peine de la voir se dégrader très rapidement :

  • À moins que votre statue n'ait été sculptée dans un bois imputrescible, comme le teck, il est rigoureusement indispensable d'y appliquer une lasure de bonne qualité, sur la totalité de sa surface. La lasure forme un film de polyuréthane transparent et imperméable qui protège la statue de l'humidité et des rayons du soleil, sans empêcher le bois de respirer. Cette protection évite le pourrissement du bois, ainsi que les décolorations produites par le soleil. La lasure devra être renouvelée tous les 2 à 3 ans environ.
  • Si votre statue est en teck, ou tout autre essence de bois imputrescible, la lasure n'est pas nécessaire car ces bois ne pourrissent pas sous l'action de l'humidité. Ils sont néanmoins sensibles aux rayons du soleil et aux variations de températures, qui font progressivement grisailler le bois et provoquent l'apparition de petits fissures. Nous recommandons donc dans ce cas l'application annuelle d'une huile pour bois exotiques ou d'une huile de teck qui seront efficaces pour ralentir ces processus de vieillissement naturels en extérieur.
  • Un vent assez fort peut faire chuter votre statue et ainsi provoquer des dégâts importants. Prévoyez donc de sceller votre statue afin d'écarter ce risque. Une solution facile à mettre en œuvre est de percer le dessous de la sculpture afin d'y insérer une tige métallique telle qu'un fer à béton. La partie saillante du fer à béton constitue alors une amarre pratique pour sceller facilement la statue dans le sol ou un socle.
  • Si vous souhaitez exposer une statue en bois dans le jardin, directement sur l'herbe, dans la terre ou même sur un chemin de graviers, il est alors nécessaire de se prémunir contre les remontées d'humidité par capillarité. Ce phénomène est dangereux et la lasure seule ne suffit pas pour y faire face. Nous vous conseillons de fabriquer un socle qui isolera la statue du sol. Ce socle peut être un grosse pierre plate, un ouvrage en ciment ou en béton, ou plus simplement une épaisse planche de bois que vous aurez préalablement lasurée. Si vous optez pour la dernière solution, contrôlez régulièrement votre socle fait maison pour vous assurer qu'il joue bien son rôle d'isolant entre le sol et la statue !

Sources :
Centre de conservation Québec

Mais aussi : les artisans sculpteurs sur bois partenaires de Coco Papaya.